Blog >Hybrid Stories>Work From Anywhere : comment PayFit permet à ses salariés de travailler de n’importe où

Work From Anywhere : comment PayFit permet à ses salariés de travailler de n’importe où

Hybrid Stories
January 25, 2023
Publié par
Fanny

PayFit, la licorne française spécialisée dans la gestion de la paie et des ressources humaines, a fait évoluer le modèle de son organisation du travail vers plus de flexibilité. Cette dynamique renforce l’objectif qu’elle s’est fixée : des PayFiters, le nom pour désigner ses collaborateurs, épanouis. Le ton est donné !

Avant la crise sanitaire, la politique de travail était déjà hybride et les salariés avaient la possibilité de télétravailler un jour par semaine. Malgré la fermeture des bureaux durant le confinement, PayFit a atteint ses objectifs et a donc décidé d’ajouter encore plus de flexibilité dans son organisation du travail. Désormais, les employés s’organisent sur le modèle du WFA (Work From Anywhere) et ont donc la possibilité de travailler à distance depuis n’importe où grâce au digital et à internet, mais pas sous n’importe quelle condition.

Parce que “ça va vite chez PayFit”, Édouard Weill, Office & Facility Manager depuis février 2022, nous explique comment la startup fait preuve d’innovation et organise la vie au bureau en permettant à ses salariés de travailler depuis n’importe quel endroit (ou presque) en remote, donc à distance.

La flexibilité au service de l’expérience salarié avec le Work From Anywhere

Au quotidien, l’une des principales missions d’Édouard est de veiller à la satisfaction des employés en leur fournissant le meilleur service possible. L’expérience collaborateur est très importante dans la culture de l’entreprise, qui encourage ses salariés, managers ou non, à faire preuve d’autonomie.

PayFit est flexible et a réussi à tirer du positif de la période Covid, en y voyant une belle opportunité pour aller plus loin dans l’épanouissement professionnel. La flexibilité ainsi accordée, booste le bien-être des collaborateurs. Dans une logique d’effet boule de neige, la performance et la motivation n’en sont que renforcées, comme l’explique Édouard :

“Mon rôle est d’organiser la vie au bureau en m’assurant que l’ensemble des PayFiters peuvent vivre ensemble, dans un cadre favorisant la productivité et l’épanouissement. Certains sont en télétravail à 100% et sont assez peu en présentiel. Mais chaque salarié est connecté à son équipe, peu importe d’où il travaille. Tous ont donc accès au même niveau d’information pour notamment s’approprient les espaces de travail.”

La communication est homogène pour l’ensemble des collaborateurs. Il n’y a pas de différence entre ceux qui viennent un jour par mois au bureau et ceux qui sont présents plusieurs jours par semaine. Chacun accède à une bonne connaissance et appropriation de l’entreprise et de ses traditions, pour au final, vivre la meilleure expérience salarié possible avec son équipe.

Work From Anywhere, ou travailler depuis (quasiment) n’importe quel endroit

Chez PayFit, les collaborateurs organisent leur planning avec de la flexibilité en terme d’horaire et de lieu de travail. Ils peuvent travailler à distance depuis la localisation de leur choix (même à l’étranger) et au moment de la journée où ils sont les plus productifs, avec pour seule contrainte la règlementation des différents pays. Cette politique de Work From Anywhere reflète la volonté de responsabiliser l’ensemble des salariés, peu importe leur fonction, en les engageant dans la culture et les enjeux de l’entreprise.

“Notre but est de faire revenir les gens pour qu’ils puissent vivre l’expérience au bureau. Le lien avec la société se matérialise ainsi par les locaux, qui restent le point central. D’ailleurs, on parle de plus en plus de “hubs” pour désigner une zone géographique où l’entreprise est présente et où le salarié va pouvoir retrouver une homogénéité dans les services fournis. Chez PayFit, ces hubs incarnent les valeurs et chacun a la possibilité de s’y rendre.”

Comme l’explique Édouard, l’entreprise, à travers ses quatre bureaux européens, est un point d’ancrage et un réel vecteur de lien social pour les travailleurs.

Le Work From Anywhere s’organise dans cette logique. Le collaborateur choisi son lieu de vie et en France, si c’est en dehors de l’Île-de-France, un budget est prévu pour qu’il puisse se rendre au bureau au moins une fois par mois : hôtel, transport, frais de repas. C’est simple, tout passe par une plateforme de réservation qui facilite le WFA.

Travailler depuis n’importe quel endroit ou pays est alors possible. Enfin, pas tout à fait n’importe quel pays pour des raisons de sécurité. Mais les PayFiters peuvent s’ils le souhaitent télétravailler pour l’entreprise jusqu'à trois mois consécutifs à l’étranger, par exemple depuis l’Europe (si accord du manager et du responsable RH), mais pas plus de six mois dans l'année au total.

WFA : le choix du flex office pour optimiser la performance et créer du lien social au bureau

Avec cette nouvelle dynamique, les bureaux restent un lieu de rassemblement et d’accueil pour les salariés. Ils s’y retrouvent pour travailler et créer du lien social. Chez PayFit, il n’y a pas de règle (en dehors de la loi) en matière de télétravail. L’accompagnement par le management est privilégié. Cette grande flexibilité s’observe également au sein des hubs, avec un fonctionnement en flex office.

Toute l’entreprise a adopté cette logique de flex desk, soit le fait de ne pas avoir un bureau attitré par collaborateur peu importe son métier, sauf l’équipe IT qui a un besoin matériel particulier. Les hubs sont découpés en trois zones avec chacune son ambiance, accessibles par l’ensemble des collaborateurs :

  • Noisy area : comme son nom l’indique il s’agit d’une zone bruyante qui regroupe souvent les équipes Customer Service et Sales, sur vitaminées, qui sont très fréquemment au téléphone, mais tout le monde peut s’y installer selon ses besoins
  • Quiet area : cet espace est un entre-deux, idéal pour se concentrer tout en conservant un esprit convivial, intime et chaleureux, ni trop bruyant ni trop calme
  • Focus area : c’est la zone calme par excellence où les équipes s’installent quand elles ont besoin de faire preuve d’une grande concentration, sans distraction
“Peu importe le mood du jour ou le profil de la personne, il y a forcément un espace qui correspond à tout le monde et où chacun peut trouver ce dont il a envie et besoin en fonction de son emploi du temps !” ajoute Édouard

La création de différents espaces avec des usages connus et respectés, fait que le flex office est bien adopté en interne. Certaines habitudes sont tout de même tenaces et empêchent certains de jouer le jeu à 100%. Pour contrer la routine, PayFit a mis en place un système qui incite et encourage ses collaborateurs à tourner et à rencontrer d’autres personnes au travail, ça passe par avoir de nouveaux voisins :

“On se bat contre les habitudes mais c’est de l’humain et c’est normal. Alors on a décidé de réaménager une zone tous les ans pour que les bureaux puissent vivre et faciliter les rotations. Avec de la pédagogie et de la communication, même les plus réfractaires au changement sont convaincus.”

Dans un aspect plus pratique, des caissons sont disponibles et permettent aux PayFiters d’y laisser leurs affaires. Ce service de casiers amovibles permet d’éviter que les salariés ne s’accaparent un poste de travail au bureau, dans une logique de premier arrivé, premier servi. Les équipes sont incitées à se mélanger et à tester les différents espaces.

Repousser les frontières avec le Work From Anywhere : les ambitions sur le travail hybride

En adoptant le Work From Anywhere, Payfit a relevé plusieurs challenges et continue de le faire, tant les modes de travail évoluent rapidement. Le mot d’ordre reste la confiance entre l’entreprise et ses collaborateurs, élément indispensable pour que chacun puisse se responsabiliser.

Les PayFiters sont très contents d’avoir le choix de leur lieu et de leurs horaires de travail. Ils sont fiers de travailler pour une entreprise qui ose et innove, explique Édouard :

“PayFit est super innovant avec ce principe de WFA qui a évolué depuis 2019, où peu d’entreprises proposaient cette liberté. C’est d’ailleurs encore le cas. Ce que l’on propose c’est seulement un accompagnement mais pas un encadrement. On veut que les collaborateurs soient heureux et épanouis, tant que ça ne nuit pas à leur travail en équipe ou à leur vie personnelle.”

Le “venez quand vous voulez” semble porter ses fruits en interne. La transparence et la confiance sont très appréciées. Dans ce mode d’organisation du travail très avancé, quelle pourrait être la prochaine étape ? Notre discussion avec Édouard s’est terminée sur quelques nouvelles pistes pour étendre la flexibilité :

  • Repousser les frontières pour conserver les bons éléments, recruter et attirer les meilleurs talents
  • Mettre en place la semaine de quatre jours dans les entreprises pour un meilleur équilibre vie professionnelle et personnelle
  • Faciliter les programmes vacances travail et voir au-delà du télétravail et des congés

Ce ne sont que des idées. Des employeurs innovants comme PayFit pourraient nous surprendre et donner le la de la prochaine étape du futur du travail.

Pour résumer, beaucoup d’entreprises se questionnent sur l’avenir de l’organisation de la vie au bureau et du travail en général. Une politique hybride peut prendre différentes formes, dont le Work From Anywhere.

Chez Deskare, nous observons que l’essentiel réside souvent dans la confiance, la transparence et l’écoute. C’est pour cela que nous avons co-créé avec les meilleures entreprises, une plateforme de gestion du travail hybride qui s’adapte aux besoins de chacun et qui facilite la création de lien social. Prenons rendez-vous pour en discuter !

➡️ Pour aller plus loin : Connaissez-vous le paradoxe du travail hybride ? Jullien Brezun, DG de Great Place To Work, le décrypte juste ici pour vous aider à trouver le juste équilibre !