November 2, 2021

Going hybrid #7 - Réussir son onboarding en mode hybride

Le travail hybride n’est pas qu’une affaire de lieux de travail interchangeables. Pour les responsables RH et les collaborateurs, il pose de nombreuses questions pratiques. Aujourd’hui, nous nous intéressons en particulier à l’accueil de nouveaux talents dans votre entreprise.

Un risque de mauvaise intégration

Le premier contact avec l’entreprise est essentiel pour que le nouveau collaborateur se sente à l’aise dans son nouvel environnement. Une mauvaise première impression peut définitivement compromettre l’engagement de la personne au sein de votre organisation. L’appropriation de la culture d’entreprise et l’épanouissement passent en grande partie par la socialisation avec les collègues.

Or, imaginez un peu : vous conviez votre recrue au bureau pour son premier jour mais personne n’est présent dans les locaux ! Elle va probablement se sentir perdue et même si vous organisez des visioconférences avec ses collègues, elle manquera les échanges informels avec les personnes d’autres services. C’est pourquoi les process d’onboarding doivent être repensés dans un contexte de travail hybride.


Instaurer de nouvelles pratiques

Pour un onboarding réussi, rien de mieux qu’un accueil humain en présentiel. Cela permet de partager tous les moments informels qui rythment la journée. Grâce à Deskare, vous pouvez envoyer un message à vos équipes pour qu’elles choisissent le statut “Bureau” afin d’accueillir le nouveau membre. Ainsi, vous coordonnez le planning des équipes dans le but de favoriser leur cohésion.

Si toutefois vous ne pouvez pas faire venir tout le monde au bureau pour l’occasion, il est évidemment possible de mettre en place de petites actions.

Premièrement, vous pouvez organiser une visioconférence spécifique pour souhaiter la bienvenue. Elle doit dépasser le cadre purement formel et professionnel. Par exemple, vous pouvez faire échanger vos collaborateurs sur leurs centres d’intérêts, ou mettre en valeur un talent particulier. Cela peut prendre la forme d’un jeu si vous le souhaitez. Vous pouvez d’ailleurs échanger autour d’un pot d’arrivée, même à distance. Il n’y a pas une seule bonne façon de faire !

Ensuite, il peut être intéressant de rédiger une carte de présentation ou de tourner une vidéo d’introduction. Ces supports seront envoyés à toute l’entreprise, et notamment à ceux qui n’auraient pas pu participer à la visioconférence. Notez que cette phase de présentation doit être réciproque, c’est-à-dire que l’entreprise ou les équipes peuvent aussi fournir des documents pour se présenter. Il ne s’agit pas de faire la liste de tous les process mais de partager la vie sociale de l’organisation ! L’idéal est de varier les formats pour éviter que ces pratiques ne deviennent une routine désagréable. Pour partager toutes ces informations de manière centralisée et collaborative, nous vous conseillons l’application Notion.

Enfin, un parrain ou une marraine peuvent être attribués à la nouvelle recrue en plus du manager. Cette personne sera chargée d’accueillir le collaborateur avec une attention encore plus grande. Sa mission pourra commencer avant même l’arrivée officielle du salarié dans l’entreprise. Le choix du parrain est à votre discrétion, selon la compatibilité des deux profils. Si par exemple un collaborateur actuel a fait la même école ou est passé par la même entreprise dans le passé, alors c’est un candidat potentiel.

Un onboarding 100% virtuel ?

Si vous choisissez ou êtes forcé(e) de planifier un onboarding à distance, vous devez veiller à ce que le nouveau collaborateur ait tout le matériel nécessaire. Pour cela, envoyez-lui tous les équipements et accès à l’avance. Le jour J, les bonnes pratiques citées précédemment peuvent toujours être appliquées. Néanmoins, il est préférable de multiplier les visioconférences avec un nombre restreint de personnes. En effet, les grands rassemblements fonctionnent moins bien en ligne.

De plus, il est encore plus important de fixer des objectifs très concrets dans le cas d’un onboarding à distance. Ceux-ci doivent être à un horizon suffisamment proche pour que la recrue se sente utile et attendue. Des objectifs trop lointains lasseront très probablement le collaborateur.

Si vous souhaitez plus d’informations générales sur les bonnes pratiques de l’onboarding, les équipes de Linkedin Talent Solutions ont rédigé un super article sous forme de Kit d'onboarding : retrouvez cet article ici !

Nous espérons que cet article vous a plu :) Nous vous donnons rendez-vous dans les prochaines semaines pour de nouveaux contenus autour du travail hybride et du flex-office. N’hésitez pas à suivre notre page LinkedIn pour ne rien manquer.

Chez Deskare, on se fait une spécialité d’accompagner les entreprises dans leur passage au travail hybride : à la fois par notre plateforme, deskare.io, et par notre expérience de centaines de DRH et d’Office Managers rencontrés lors des derniers mois. Alors n’hésitez pas à nous contacter pour discuter, ou si vous avez des questions sur le flex office et le travail hybride ! On serait ravis d’en parler ➡ thomas@deskare.io


Latest Posts

Vous voulez voir Deskare en action ?

Nous vous recontactons dans la journée et vous présenterons la plateforme en vingt minutes ! Vous pourrez nous poser toutes vos questions.

Votre demande a bien été reçue !
Nous revenons vers vous dans les plus brefs délais.
Oops! Something went wrong while submitting the form.